800-ans-cathedrale-de-Reims

800 ans de la Cathédrale de Reims

« Reims, ici Reims, bienvenu dans notre région. »
C’est le message qui vous accueillera lors de votre arrivée en gare de Reims pour peu que vous preniez le TGV évidemment.

Reims, ce n’est pas que sa gare fort heureusement… C’est aussi son patrimoine Art Déco (injustement méconnu),  son champagne (et vous aurez le choix), ses biscuits roses, et bien entendu sa Cathédrale, qui a accueilli les Sacres des rois de France, de Louis le Pieux à Charles X.  Evidemment pour les puristes le premier sacre n’a pas eu lieu dans la cathédrale actuelle  puisqu’il y eu lieu en 816 !
La cathédrale Notre-Dame de Reims actuelle a cependant vu passer  sous ses voutes la quasi-totalité de nos rois depuis 1223 (avec le sacre de Louis  VIII le lion) jusqu’en 1825 avec le dernier roi consacré en la personne de Charles X.  Cette année marque la 800éme année de la cathédrale depuis le début de sa construction en 1211, et pour l’occasion, sa façade devient la pièce maitresse d’un spectacle nocturne exceptionnel.

Autant vous le dire de suite je ne vous conseille pas d’aller voir ce spectacle, je vous l’ordonne !
Aucune description ici bien entendu, ce serait un crime de ma part. Je peux en revanche vous conseiller d’admirer ce spectacle en gardant à l’esprit qu’il raconte la « vie » souvent mouvementée de cette cathédrale.En revanche, ce que je peux vous décrire, c’est mon ressenti.

Dés le début, à la toute première demi seconde, un son, simple, venu du fond des âges, mais d’une force symbolique, inouïe, retentit. La Cathédrale apparait alors sortant des ténèbres comme par magie. C’est à ce moment précis que je fus littéralement saisi, visuellement, sensorielement, physiquement.

Souvent, trop de beauté bouleverse.  Nous avons tous connu ces frissons qui nous parcourent le corps presque par surprise tant une musique, un film, un tableau nous émeut.
Ces frissons, je les ai ressentis comme rarement dans le passé.  La nouveauté est que ces frissons furent répétés voir ininterrompus durant le spectacle.
La raison ? : Une véritable claque visuelle. Je pourrai presque dire, et ça en fera surement sourire certains, que je fus par moment en état de transe.

J’ai été ravagé par ce spectacle. Ravagé dans le bon sens du terme.
Il m’a donné envie de croire à nouveau en l’être humain et en sa capacité à construire un monument aussi sublime et abouti.
800 ans après des centaines de sculptures sorties de l’esprit et des mains d’ouvriers inconnus continuent à nous éblouir et sont, grâce à ce spectacle, sublimées par la couleur, et restituées telles que les rémois du moyen âge pouvaient les contempler.

J’avoue m’être senti fier d’être français. C’est sans doute un peu étrange mais j’assume.

Avant de conclure quelques conseils :
> il faudrait que vous soyez impérativement à l’heure, 10 à 15 minutes avant le début du spectacle au maximum, si vous pouvez arriver sur place avant, ce sera encore mieux, vous pourrez avoir une meilleure place. Rater le début, c’est rater la surprise de la claque visuelle qu’offre ce spectacle.

> il faut arriver pour le premier spectacle, il y en a deux par soir qui se suivent à 5 minutes d’intervalle.
Arriver à la deuxième peut se faire au risque de tomber sur la fin du spectacle de la première, et généralement à la fin de la première séance, on n’a qu’une envie, voir ce spectacle une deuxième fois…

> Il faut ne faut pas se trouver trop prés de la cathédrale, sinon les projections sont trop déformées; et on perd en magie. Il faut se placer au milieu, dans l’axe parfait de la cathédrale, et au début de son parvis. Il y a d’ailleurs une bosse dans le pavage à cet endroit qui permet de ne pas être gênés par les gens qui se trouvent devant (très utile pour les « moyennement grands » comme moi) et de pouvoir voir la projection sur l’intégralité de la cathédrale, du haut jusqu’au bas.

> Comme on est debout pendant 30 minutes par demi-heure (chaque séance dure 25 minutes), et que l’on reste immobile sur des pavés, il faut prévoir des chaussures très confortables.

> Enfin, la nuit en champagne est souvent fraiche. Il faut prévoir une veste et une légère écharpe…

> Une dernière chose importante : A la fin de la première séance, ne vous approchez pas de la cathédrale, restez là où vous étiez ou changez de position si vous jugez que vous n’étiez pas bien placé. Le spectacle recommencera vite, et en 5 minutes d’entracte, on a juste le temps d’admirer la cathédrale telle qu’elle fût au moyen-âge.
Ensuite, à la fin de la deuxième séance, là, je vous conseille de vous approcher de la façade de la cathédrale pour admirer plus en détails la polychromie de la statuaire parfois insoupçonnée tellement elle est riche ici. Admirez le spectacle de la première séance, et attendez la seconde pour prendre des photos ou filmer, vous profiterez alors beaucoup plus du spectacle.

Si vous avez la chance de pouvoir vous rendre à Reims le temps d’un weekend avant le 23 octobre 2011, c’est à coup sûr un spectacle à ne pas manquer…

A la fin de ma toute première séance, lorsqu’un ami me demandait mon avis, ma seule réponse, la gorge nouée, ça a été :
« ha la claque… »

J’espère que vous en recevrez une bien belle et forte !

Un grand merci à cette mise en lumière par le studio Skertzo… www.skertzo.com

Oborobo.

 

Cathédrale Notre-Dame de Reims
2 place du cardinal Luçon, Reims.
du 06 mai 2011 au 23 octobre 2011,
du jeudi au dimanche à 21h00.
www.cathedraledereims.fr
www.ville-reims.fr/

 

Enfin, uniquement pour ceux qui ne pourront pas se rendre à Reims pour ce spectacle avant le 23 octobre, voici trois vidéos trouvées sur YouTube.
Bien sûr, si vous pouvez vous y rendre, soyez patients et ne les regardez surtout pas ! (c’est encore une fois un ordre !)

Première partie :

Seconde partie :

Vidéos de Tonjobteam.

9 Comments

  1. Amanda
    Posted 10 octobre 2011 at 9 h 59 min | #

    Thanks for the share! Very useful info, looking to communicate!

    Webmaster of best treadmill

    • Oborobo
      Posted 10 octobre 2011 at 19 h 50 min | #

      Hi ! Thanks for your comment and your help, have a good day !

      • Posted 1 décembre 2011 at 8 h 44 min | #

        It’s much easier to undertsnad when you put it that way!

    • Posted 1 décembre 2011 at 8 h 04 min | #

      Geez, that’s unbelievable. Kudos and such.

  2. laurent
    Posted 8 novembre 2011 at 21 h 58 min | #

    Je confirme que ce spectacle était tout simplement magique.
    Je l’ai vu quantité de fois avec toujours le même plaisir.
    Pour information à ceux qui souhaiteraient le voir, il sera à nouveau visible pendant la période de Noël.

    • Oborobo
      Posted 8 novembre 2011 at 22 h 11 min | #

      Merci Laurent pour l’information, ceux qui n’ont pas encore vu ce spectacle ont donc encore une chance de le voir !

      • Posted 1 décembre 2011 at 5 h 15 min | #

        If your articles are always this helpful, “I’ll be back.”

    • Posted 1 décembre 2011 at 6 h 45 min | #

      A rolling stone is worth two in the bush, thanks to this article.

  3. Posted 1 décembre 2011 at 4 h 17 min | #

    You couldn’t pay me to ignore these posts!

Postez un commentaire

Votre email se sera jamais publié ou partagé. Champs requis *

*
*