opera-restaurant-opera-garnier-00

L’Opéra restaurant – Opéra Garnier – Paris

Le Fantôme de l’Opéra n’est plus un mythe.

Il a pris ses quartiers à l’endroit même où jadis les abonnés de l’Opéra arrivaient en calèche, dans une rotonde en pierre de taille, magnifiquement sculptée selon les désirs de Charles Garnier.

Son antre est délimitée par un voile de verre placé en retrait de la façade de l’Opéra.
Il permet d’apercevoir la forme spectrale blanche depuis l’extérieur du monument, dans la rotonde du glacier, là où Charles Garnier avait fait le projet d’y installer un restaurant 136 années auparavant, où l’Opéra restaurant a pris ses quartiers.

Odile Decq, de l’agence ODBC-Paris, est l’architecte a qui l’on doit ce projet. Elle avait ici pour consigne de ne pas toucher aux murs de cet espace afin que ce projet soit totalement réversible.
Elle a parfaitement répondu à cette problématique tout en faisant un clin d’œil à une des légendes de ce lieu, celle du mythique fantôme de l’Opéra.

A l’image du Grand Escalier de l’Opéra, un espace totalement théâtralisé par Charles Garnier, le « Fantôme » joue ici le même rôle dans la rotonde. Sa forme blanche envahit tout l’espace, devient une mezzanine sculpturale, les visiteurs y marchent, y mangent, et deviennent acteurs de cette théâtralisation.

Le blanc et le rouge sont les deux touches principales apportées à cet univers minéral. Le blanc de la mezzanine fait référence au fantôme, et le rouge vermillon aux assises et tapis qui rappellent l’univers de l’Opéra.

J’apprécie beaucoup ce projet d’Odile Decq pour l’alliance fructueuse, créée entre un lieu historique à l’intégrité préservée, et à une architecture contemporaine originale qui apporte, par contraste, une nouvelle poésie tout en mettant en valeur ces deux architectures anachroniques.

Je n’y ai pas encore gouté la cuisine du Fantôme, ou plutôt celle du chef doublement étoilé, Christophe Aribert. Si vous en avez déjà fait l’expérience, n’hésitez pas à nous en faire part !

Oborobo.

L’Opéra restaurant (d’où proviennent toutes ces photos de Rolland Halbe)
Palais Garnier
Place Jacques Rouché
75009 Paris – France
Tél: 01 42 68 86 80

One Comment

  1. Posted 1 décembre 2011 at 2 h 46 min | #

    Apparently this is what the esteemed Willis was talkin’ ’bout.

Postez un commentaire

Votre email se sera jamais publié ou partagé. Champs requis *

*
*