Metro-Carte-des-vins-0

Carte Métro des vins de France

Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans l’univers du vin, en particulier dans celui des vins français, tant la diversité y est grande…

Tout d’abord, un vin, qu’il soit blanc, rouge, rosé ou mousseux, est un mélange de divers types de cépages. Un cépage, étant l’équivalent d’une variété de vigne.
Parmi les douze principaux, on retrouve le Cabernet-Sauvignon, le Chardonnay, Pinot noir, Syrah, Riesling…
A ceux-ci, s’ajoutent presque 200 autres cépages, moins développés certes, mais tout aussi important par leurs caractéristiques gustatives : Gamay, Muscardin, Marsanne, Folle-Blanche…

Les divers vins de France sont donc le résultat d’un mélange de diverses espèces de ces cépages dits « de cuve ».

Mais ce n’est pas aussi simple qu’on peut le penser. En effet, une récolte d’un vignoble de Chardonnay n’aura pas les mêmes caractéristiques selon le lieu où il a été cultivé…
Entre ici la notion de terroirs…

Un terroir est défini entre autres par son exposition au soleil, son bilan hydrique, son micro-climat. La nature de son sol a aussi son importance, et non des moindres…

Sa trop grande fertilité poussera la vigne à des forts rendements, mais ses grappes n’arriveront pas forcément à pleine maturité.
Un sol caillouteux et aéré permettra à la vigne de développer son système racinaire, contrairement à un sol argileux ou compact.
Sa nature minérale peut également tout changer… Ainsi, un sol calcaire apportera des notes plus souples, rondes, minérales ; un sol silicieux, des notes de finesses et de subtilités ; un sol argileux, donnera un vin plus fort, puissant…

Un même cépage, cultivé sur des sols différents, peux alors se révéler sublime sur l’un et décevant sur l’autre…

Tous les terroirs ne sont pas identiques sur une même zone. Ainsi, certains terrains vont se démarquer par rapport à d’autre.
Les meilleurs sont nommés « crus », et tous les crus ne sont pas semblables, ils répondent alors à des caractéristiques très précises, définies par décret, ce qui différencie un grand cru d’un cru classé, ou d’un premier cru…

Mais ce n’est pas tout !

En plus des cépages, des terroirs, s’ajoute le savoir-faire du vigneron, et il peut-être très différent entre différent terroirs. Il va donc avoir une importance capitale…

En résumant très vite voire trop vite son travail, le vigneron va choisir ses cépages plus de vingt ans avant la production optimale de ses vignes, les cultiver, les soigner.
Il va les assembler, c’est à dire en mélanger les jus de ses grappes selon des proportions bien précises. Il va vinifier le moût obtenu, c’est à dire transformer le jus de raisin en vin.
Enfin, il va élever son vin, c’est à dire le faire évoluer, le faire vieillir. Inutile de préciser ici que la qualité de sa cave et de ses fûts de chêne (par exemple) est indispensable…

Voilà donc la richesse des vins de France, et arrivé à ce stade de complexité, il est vrai que pouvoir situer sur une carte tel ou tel autre vin peut aider à y voir un peu plus clair…

Un américain, Mr David Gissen, nous en propose une ludique et tout à fait inattendue.

Au lieu de nous montrer une carte très précise dans sa topographie et la délimitation des terroirs, la sienne prend la forme d’un plan de métro urbain !

A chaque ligne de métro correspond un vignoble (Alsace, Bourgogne, Vallée de la Loire, Champagne, Bordeaux…), et à chaque station correspond une des principales appellations de vins (Anjou, Pouilly-Fuissé, Margaux, Sancerre…).
Les principaux cépages de ces vignobles sont aussi discrètement indiqués, et les grandes villes de province qui y sont précisées sont des étapes gastronomiques immanquables !

Je trouve que cette carte et sa nouvelle façon de voir la grande richesse viticole française est vraiment intéressante, amusante même, et pourrait-être un cadeau de Noël original pour un amateur de vin ou éveiller la curiosité d’un néophyte en la matière…

Oborobo.

Metro France wine map
46x61cm
$24.95

One Comment

  1. Chabichou
    Posted 30 août 2012 at 0 h 59 min | #

    Merci pour cet article!
    Pour la carte, elle semble dispo depuis peu en Français sur undernierpourlaroute.com, compter une quinzaine d’euros port inclus.

    Bonne soirée..

Postez un commentaire

Votre email se sera jamais publié ou partagé. Champs requis *

*
*