ashop-fresque-art-nouveau-montreal-00

Une fresque géante inspirée de l’art nouveau par AShop.ca à Montréal

Avant, c’était un très grand mur sans vie avec quelques tags à l’intérêt artistique discutable.

Maintenant, c’est une fresque originale, géante, d’une qualité graphique indéniable.

Pour la petite histoire, la mairie de Montréal a donné carte blanche au groupe d’artistes grapheurs d’AShop.ca.  Il ne s’agit donc pas d’une intervention « spontanée».

Ils se sont inspirés, en partie, de l’œuvre d’Alphonse Mucha, l’un des initiateurs de l’art nouveau, et nous proposent ici une vision hors-norme et allégorique de Mère-Nature. Quinze jours de travail et 500 bombes de peinture auront été nécessaires à son élaboration.

Aujourd’hui la plupart des interventions de rue s’apparentent aux yeux de l’opinion publique à du vandalisme et pour cause, nous sommes aujourd’hui plus confrontés aux tags qu’au graff.
De plus, comment ne pas se sentir agressés par les tags qui ne sont finalement « lisibles » que par une petite bande d’initiés qui choisissent la rue comme lieu d’expression ou de revendication et en disposent à leur guise.

Pour mémoire un tag n’est qu’une signature, à l’inverse du graff, qui peut prendre la forme d’une  fresque monumentale comme ici ou plus simplement recouvrir l’intégralité d’un mur.  Le graff à l’inverse du tag est souvent considéré comme une création artistique à part entière.

J’en profite pour rappeler que l’un des pionniers de cet art de la rue, le génial Keith Haring, utilisait les espaces laissés vierges par les annonceurs dans le métro afin d’exprimer son art. Aussi, s’il souhaitait intervenir sur une façade publique ou privée, il en demandait tout d’abord l’autorisation.

Pas d’intervention « sauvage » donc de sa part sur les façades de particuliers, sur les voitures, dans et sur le métro etc etc.

Cet égard pour la société  à laquelle il appartenait  ne l’a pourtant pas empêché d’acquérir ses lettres de noblesse et de sortir « le street art » d’une certaine « ghettoïsation ».

Pour revenir à notre fresque cette dernière est selon moi une très bonne alternative aux tags.

Pourquoi ?  Parce qu’elle montre à la vue de tous, qu’un graff peut être une œuvre artistique à part entière, et elle confirme aux artistes que leur œuvre et leur art peuvent-être exposés, acceptés et appréciés s’ils ne sont pas imposés aux autres…

Oborobo.

 

Toutes les photos de la fresque sont extraites du site d’AShop.ca.
Concernant les deux photos de Keith Haring, je n’ai pas réussi à en retrouver l’auteur. Si vous aviez cette information, je suis tout à fait preneur.

6 Comments

  1. Posted 1 décembre 2011 at 12 h 20 min | #

    I’m not easily impressed. . . but that’s impressing me! :)

    • Oborobo
      Posted 10 décembre 2011 at 16 h 33 min | #

      I was impressed at one glance too ! :)

  2. Posted 8 décembre 2011 at 18 h 36 min | #

    I was suggested this web site by my cousin. I am not sure whether this post is written by him as nobody else know such detailed about my difficulty. You are amazing! Thanks! cpanel vps | cheap vps |

    • Oborobo
      Posted 10 décembre 2011 at 16 h 27 min | #

      Thanks a lot for your comment :) !

  3. RABILLOUD OLIVIER
    Posted 29 janvier 2012 at 13 h 29 min | #

    FANTASTIQUE CONTINUEZ VOUS ALLEZ REUSSIR FELICITATIONS

    • Oborobo
      Posted 29 janvier 2012 at 22 h 29 min | #

      Merci beaucoup pour vos encouragements, j’espère que mes futurs articles vous plairont aussi, à bientôt !

Postez un commentaire

Votre email se sera jamais publié ou partagé. Champs requis *

*
*