eglise-transformee-en-habitat-utrecht-pays-bas-00

Une église transformée en habitation à Utrecht – Pays-Bas

Comme tout le monde le sait, un village français, c’est son clocher, sa mairie, sa petite place et son école. En tout cas cette description est conforme à l’image d’Epinal véhiculée dans notre imaginaire.

Parfois, l’évolution de notre société aidant, certains de ces trois bâtiments sont de moins en moins utilisés, jusqu’à  parfois ne plus l’être du tout.

Cette réalité touche généralement l’école du village et parfois aussi son église.

Inutilisés, ces bâtiments peuvent devenir très rapidement une lourde charge pour l’agglomération concernée. Si lourde que dans la plupart des cas, l’entretien de ces bâtiments devient rapidement inexistant.

Deux solutions s’offrent alors : la destruction pure et simple ou céder le dit bâtiment en vue d’une reconversion.

La transformation d’une école peut-être très facilement réalisable. On peut la modifier en habitation, en commerce, en salle communale… la réhabilitation dans ce cas précis n’est pas un obstacle.

En revanche, en ce qui concerne une église, une fois déconsacrée, sa reconversion peut paraître alors beaucoup plus compliquée.

Parfois, personne ne se porte acquéreur, ce bâtiment se dégrade au fur et à mesure, et finit par tomber en ruine. Son destin est alors scellé, la destruction devenant la seule option. Il est alors souvent remplacé par un immeuble moderne sans intérêt particulier.

Le village ou le quartier perd alors son clocher, et par la même, un peu de son âme et de son histoire.

Ce problème est bien évidemment transposable à l’échelle d’un quartier d’une ville plus ou moins importante.

 

Il y existe pourtant une solution pour sauver ces églises ou chapelles et leur donner ainsi la possibilité de perdurer dans notre paysage urbain.

Il faut les transformer en habitation, voir en galerie d’art ou encore en bibliothèque.

Nous allons ici nous intéresser à une reconversion en habitation.

Vivre dans un ancien lieu de culte pourrait paraitre incongru au premier abord et pourtant ces bâtiments possèdent de nombreuses qualités.

Tout d’abord, il s’agit de lieux qui ont une vraie personnalité, de par leur fonction initiale, leur histoire, leurs vieilles pierres, leurs vitraux…

Ensuite, ce sont des lieux qui offrent de très grands volumes, et donnent ainsi beaucoup de liberté à qui souhaite les aménager…

Ce réaménagement peut-être alors spectaculaire, surtout quant on amène dans ces vieux murs une architecture contemporaine. C’est ce que nous a proposé il y a quelques années, l’agence hollandaise Zeec.

Ici, une forme blanche au lignes contemporaines occupe tout l’espace d’une ancienne église d’Utrecht qui est alors transformée en un loft étonnant.

L’ancien accueille le moderne, le moderne révèle l’ancien par contraste.

Selon moi, cette réalisation est une belle réussite.

Tout d’abord, elle permet à un village, ou à un quartier d’une ville, de conserver son patrimoine religieux, et par extension, une part de son identité.

Ensuite, elle démontre qu’une intervention contemporaine peut  être tout à fait respectueuse, en honorant l’histoire du lieu, tout en y apportant un grand confort de vie pour ses occupants.

Je vivrais bien dans cette église… J’habite malheureusement trop loin d’Utrecht pour l’envisager, mais si l’un ou l’une de vous est intéressé(e), sachez qu’elle est à vendre…

Oborobo.

Toutes les photos sont extraites du site de l’agence d’architecture Zecc, ainsi que du site de la présentation à la vente de cette église : Woonkerkxl.

3 Comments

  1. Posted 8 décembre 2011 at 10 h 19 min | #

    Articles like these put the consumer in the driver seat-very important.

  2. oma
    Posted 29 décembre 2011 at 19 h 45 min | #

    J’étais à Utrecht en 1990 à l’église chez vous, je cherche ma soeur Sara qui sait bien parler en français. Répondez moi ou mus88@hotmail.fr stp

    • Oborobo
      Posted 5 janvier 2012 at 21 h 53 min | #

      Hello,
      Maybe will you prefer to speak in english ?
      What can I do for you ?
      I am not sure, but it seems there is a misunderstanding, I do not live in this church. I would like but it is not the case… :)
      Oborobo.

Postez un commentaire

Votre email se sera jamais publié ou partagé. Champs requis *

*
*