oborobo_double-Dior_isabelle-rabineau_00

« Double Dior », Isabelle Rabineau

 

Dior, 4 lettres seulement, une renommée mondiale, des parfums devenus mythiques, et un logo reconnaissable entre mille.
Tout le monde aujourd’hui connait cette maison de luxe, implantée sur la célèbre avenue Montaigne depuis 1947, et dont le concept est aujourd’hui dupliqué sur les cinq continents en respectant les codes donnés et voulus par Christian Dior il y a plus de 60 ans.

Devant Dior, un prénom : Christian, Tian pour ceux qui côtoyaient de près cet homme dont le grand public ne connait que peu de chose finalement.
Isabelle Rabineau nous propose ici non pas une biographie classique, à la chronologie respectée, mais plutôt une exploration de l’homme à travers ses intimes, ses rencontres, ses passions, et les lieux qu’il fréquenta et occupa.

On découvre au fil des pages que Dior est bien plus qu’un couturier de grand talent , car le talent chez lui était avant tout multiple. N’oublions pas que sa carrière de couturier ne commença que sur le tard en 1947 alors déjà âgé de 42 ans et s’acheva dix ans après, par une mort prématurée qui laissa le monde de la Haute Couture choqué mais changé à jamais.

Ce talent multiple, c’est précisément ce que nous propose d’explorer Isabelle Rabineau.

L’auteure nous permet de découvrir ou redécouvrir un homme aux nombreuses facettes, tout à la fois réservé et audacieux dans ses projets, révolutionnant la Haute Couture, tout en rêvant de la quitter, amateur de jardins, féru d’architecture ou encore se passionnant pour la création musicale tout en bataillant pour permettre à Paris de rester la capitale de la mode.

À travers de nombreux portraits croisés, Christian Bérard, Marlène Dietrich, Cocteau entre autres, et de nombreux témoignages, parfois émanant de Christian Dior lui même, ce livre nous permet de comprendre et de mieux appréhender, celui qui fut l’un des plus grands créateurs du XXème siècle et probablement l’un des plus novateurs pour ne pas dire le plus novateur dans bien des domaines.

Un seul regret cependant : que l’auteure n’ait jamais abordé, ni même esquissé la vie sentimentale de Christian Dior qui est ici totalement absente, comme si les considérations amoureuses n’avaient aucune prise sur sa vie.

Oborobo.

 

oborobo_double-Dior_isabelle-rabineau_01

Double Dior, Isabelle Rabineau, Denoël, 12 octobre 2012. (ISBN 2207108848)

 

Postez un commentaire

Votre email se sera jamais publié ou partagé. Champs requis *

*
*